Les chatbots sont régulièrement présentés en opposition aux applications; l’apparition des chatbots signerait la fin des applications.

Il est vrai que les chatbots apportent quelque chose de nouveau dans la relation qu’on les utilisateurs avec certains services… pourtant, ils ont encore du mal à trouver des usages qui soient adoptés par le grand public.

Pour ma part, je ne pense pas qu’une opposition entre apps et chatbots soit plus pertinente qu’une opposition entre téléphone et email.