Il y a quelques jours, Facebook a interdit les publicités pour crypto-monnaies et ICO. L’occasion pour un grand nombre de médias de perdre pied et de dramatiser une situation qui, en réalité, était prévisible et même préférable… pour le moment.