Depuis l’intervention de Mark Zuckerberg, patron de Facebook, devant les sénateurs américains, on entend de nouveau les rumeurs d’un Facebook payant (ou d’une offre payante).

Voici les 5 raisons pour lesquelles je n’y crois pas.