Il est légitime de se demander si on doit exposer son projet avant que celui-ci ne soit commercialisable.

La peur de se faire voler son idée retient souvent les porteurs de projets de le partager et se privent ainsi des retours bénéfiques d’experts, de financiers ou simplement d’utilisateurs potentiels.

Alors, le risque de se faire voler son idée est-il justifié ?